Porte-serviettes

Les serviettes en papier dans la cuisine sont toujours une chose irremplaçable. Je propose de faire un porte-serviette de mes propres mains. Son design est très simple et sa création ne prendra pas plus de deux heures. Dans le même temps, vous obtiendrez un titulaire très fort, vous serez sûr de sa durabilité et de son respect de l'environnement. Et imaginez à quel point un support en bois est plus beau qu'un support en plastique.
Pour créer un support pour du papier essuie-tout, il nous faut: les restes d'une planche de bois de 2 cm d'épaisseur, un fil d'acier épais, 10 vis autotaraudeuses, un moulin, une buse de broyage pour un moulin, une perceuse.
1. Découpez un rectangle dans un tableau de dimensions 33 x 10 cm.

2. Découpez 2 rectangles de 10 cm sur 12. À l’aide d’une meuleuse, coupez un coin et arrondissez-le.

3. Nous habillons la buse de meulage sur la meuleuse, rectifions les pièces pour obtenir une douceur parfaite.
4. On prend un morceau de fil de fer de 36 cm de long et on enroule un bord de façon à avoir un crochet.

5. Maintenant, nous recueillons tous les éléments du titulaire. À l’aide de vis, nous fixons les côtés au mur du fond.

6. Percez avec un foret d'épaisseur égale à celle du fil, percez des trous dans les parois latérales.
7. Dans le mur arrière, nous perforons trois trous non traversants au centre de l'épaisseur de la planche.
8. Passez le fil dans les trous des parois latérales.
9. Nous insérons trois vis autotaraudeuses dans les trous percés précédemment et nous les tordons à l'aide d'une perceuse ou d'un tournevis.
10. Voici notre titulaire et prêt. Il ne reste plus qu'à mettre un rouleau d'essuie-tout. Pour ce faire, retirez le fil d'un côté, mettez un rouleau et passez à nouveau le fil dans la paroi latérale.

Le support pour serviettes en papier est le plus souvent fixé au mur près de l’évier, mais vous pouvez également trouver une place près du poêle. Son utilisation est très pratique, d’une part parce que la serviette est toujours à portée de main, d’autre part, parce que lorsque vous enlevez une serviette, vous n'en tachez jamais une autre.