Armoire au grenier

Lors de la construction du plancher du grenier, j’ai attiré l’attention sur l’espace inutilisé, les poches dans le grenier. Je pensais que les futures armoires de meubles dans l'aménagement de la pièce ne seraient pas très pratiques et trop chères. Par conséquent, pour élargir l'espace de la pièce principale, j'ai commencé la construction du vestiaire.

Il a commencé par l'isolation des murs et des toits, il était déjà fabriqué de manière multicouche standard. Pour ce faire, j'ai utilisé une mousse de polystyrène Isospan de 5 à 10 mm, puis partiellement de 10 cm et, à certains endroits, des tapis de laine de verre de 50 mm d'épaisseur.

Il a monté les cloisons murales de la manière suivante, des étagères en bois aggloméré de 50 à 150 millimètres enveloppées dans le bois, qui restaient de vieux meubles. Il couvrit toutes les fissures avec de la mousse de montage. Pour le matériau de finition de la garde-robe, j'ai choisi une doublure naturelle en pin. C'est un matériau plus respectueux de l'environnement, avec de bons indicateurs de conductivité thermique et d'absorption d'humidité.

J'ai utilisé un mouvement de conception pratique et original pour monter une porte: un mécanisme de compartiment avec des portes en miroir. La largeur du passage est de 1,65 et la hauteur de 2,45 mètres presque jusqu'au plafond. Ces paramètres sont dus à l'installation de portes à deux compartiments. Avec cette largeur, chaque porte mesure environ 0,85 mètre et libère le passage optimal grâce au mouvement d'une porte. Grâce à une hauteur importante des portes au plafond, l'apparence et l'espace de la pièce augmentent.

J'ai coupé les extrémités des murs de l'allée avec les restes de sols stratifiés et un coin en plastique, en les fixant à des vis munies de chevilles.

Des deux côtés du vestiaire, j'ai fabriqué des étagères pour vêtements et autres objets en panneaux de particules stratifiés.

Pour accueillir les vêtements, il a utilisé l'installation sur des attaches spéciales de balustrades de meubles, bien adaptées au plafond incliné de la pièce.

Le dressing s’étant avéré avoir une superficie de 8,5 mètres carrés, j’ai donc prévu l’installation du chauffage et l’installation d’un radiateur. Le radiateur est installé horizontalement et s’il est nécessaire de sécher les chaussures un peu, il suffit de les poser par dessus.

Le dressing s’est révélé être spacieux, fonctionnel et, grâce à la conception du miroir, élargissant l’espace de la pièce principale.